E.J.M OU LA FACE CACHEE DE L’HISTOIRE DU RAP FRANCAIS

1356_originaleOriginaire de Vitry-sur-Seine (94), EJM commence le rap en 1987-1988 et sort son premier morceau “Nous Vivons Tous” en 1989. Ses débuts se font sur l’émission du DJ Dee Nasty animée par Lionel D, le Deenastyle, diffusée sur Radio Nova entre 1988 et 1989.

Aujourd’hui considéré comme un pionnier, il est l’un des premiers à rapper en français, après Lionel D, Destroyman et Jhonygo. Il déclare qu’à l’époque, ils étaient à peine une vingtaine à rapper en France.

115049585
Signé sur la major BMG Entertainment (qui a fusionné avec Sony en 2005) en 1990, il publie trois projets : le single Je veux du cash (1990), un mini-LP Etat de choc (1991) ainsi que l’album La Rue et le Biz (1993). Il monte ensuite son label G’PROD sur lequel il sort deux albums : La G’Squat (1996) et Controverse (1997). Son morceau “Fêlé”, issu de l’album Controverse, apparaît d’ailleurs sur le premier volume du collectif Time Bomb.

maxresdefault-8

Le 17 octobre 2011 sort le documentaire EJM : Qui est-il ?, réalisé par Mehdi Bara, il contient de nombreux témoignages de rappeurs sur l’artiste (Akhenaton, Oxmo Puccino, Disiz La Peste, Kery James, …). Il explique ses motivations dans une interview : à travers ce documentaire, il déclare vouloir se présenter, montrer 10 à 20 ans de carrière, son évolution mais également raconter l’histoire, le fondement du rap français afin de le valoriser. Dans cette même interview, il affirme qu’un album (Le Baroudeur) est en préparation, réunissant des anciens comme des nouveaux rappeurs de la scène française.
Le 26 novembre 2011, on le retrouve dans un autre documentaire, Himalaya, hymne à la rue réalisé par Medhi Bara et Malik Kutta, qui retrace l’histoire du rap depuis les années 1980.

En 2012, il déclare être animateur socioculturel à Fresnes (94)      [GENIUS]


E.J.M LEGENDE VIVANTE DU RAP FRANCAIS

 clique sur le liens ci dessous pour voir le reportage DVD en entier

DVD

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :